Bienvenue sur Cuistolab ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Un dîner presque parfait… avec le Cook Expert de Magimix

Publié le 25 mai 2018 par Mathilde et Jérôme
  • Sommaire afficher
  • Velouté de courgette, une entrée à tomber !
  • Au plat, maintenant. Je sens que ma dinde va faire un tabac
  • Je prépare la purée de courgettes
  • On passe au dessert ? De la mousse au chocolat, vite fait bien fait !
  • Impressions finales

Un couple d'amis et leur enfant à dîner, je décide de me lancer avec CE.

CE ? Mais Cook Expert bien sûr, de Magimix ! Depuis que nous l'avons reçu à la rédac, je ne l'avais pas encore réellement pris en main. Il me faut un temps d'adaptation, moi qui suis habitué depuis des années à mon TM31.

Bon là, je vais lui faire des infidélités. Mon bon Thermomix ne m'en voudra pas. En même temps, c'est cool d'essayer un autre robot cuiseur, et pas le moins tentant ! Mes invités vont servir de cobayes en quelque sorte et moi je trépigne de me mettre en cuisine.

Pour le dîner, je me suis plongé dans le livre "Cook Expert : 300 recettes faciles" fourni à l'achat du Magimix. Je veux faire simple pour une première. Ce sera :

  • velouté de courgette, menthe et chèvre
  • effiloché de dinde aux cacahuètes
  • purée de courgette
  • mousse au chocolat

Et c'est en direct live que je me confronte à la bête CE, juste le temps de lire quelques indications de fonctionnement et c'est parti. Ça n'a pas l'air sorcier. Cela reste un robot de cuisine, pas les commandes d'un avion de chasse.

Tout un dîner préparé avec CE
Tout un dîner préparé avec CE

Velouté de courgette, une entrée à tomber !

Pour ce galop d'essai, je vais suivre la recette de l'entrée scrupuleusement. J'ai donc préparé :

  • 4 courgettes (à peu près 800 g)
  • 500 ml d'eau
  • 1 gousse d'ail dégermée
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 100 g de chèvre frais type Petit Billy (j'ai pris du Petit Billy, soyons aussi royaliste que le roi)
  • 1/2 bouquet de menthe fraîche
  • 1 cs d'huile d'olive
  • poivre

La recette se déroule en trois étapes. Elle n'est pas longue. Cela me convient bien.

Les ingrédients de l'entrée
Les ingrédients de l'entrée

Etape 1 : préparation des courgettes

J'ai commencé par bien nettoyer les courgettes. J'ai retiré à l'aide de mon Econome une lanière de peau sur deux. Ce n'est pas indiqué dans la recette mais j'aime bien. Au final, cela ne change rien puisque c'est une soupe que je prépare. Mais l'idée de garder un peu de peau, mais pas toute la peau me plaît bien (faut pas chercher).

J'ai ensuite coupé grossièrement les courgettes en rondelles de 2 cm d'épaisseur, comme préconisé dans la recette. Hop, les courgettes dans la cuve, j'ajoute l'ail coupé en lamelles, l'eau, le bouillon en l'émiettant au dessus et enfin le poivre.

Etape 2  : lancement du programme

Je commence à trifouiller dans les boutons de commande de Cook Expert. Mon bon Magimix, je cherche le programme SOUPE VELOUTEE. Il ne réponds pas, il ne lui manque que la parole, apparemment. Soyons logique : je veux lancer un programme qui existe déjà dans la machine, avec des pré-réglages. Je cherche donc dans le menu Cuisson. Là je passe le mode VAPEUR, le MIJOTAGE et je tombe sur le mode SOUPE VELOUTEE, bingo !

Je place le couvercle sur la cuve du Magimix, je vérifie qu'il est bien muni du bouchon (visiblement il faut le mettre systématiquement sauf indication contraire dans la recette) et j'appuie sur la touche AUTO. Le robot se lance.

Dans le menu Cuisson, je trouve le mode SOUPE VELOUTEE. Et c'est parti
Dans le menu Cuisson, je trouve le mode SOUPE VELOUTEE. Et c'est parti

Etape 3 : ajout du fromage

5 minutes avant la fin du programme, j'appuie sur STOP.  J'ajoute le fromage de chèvre et la moitié des feuilles de menthe ciselées. J'appuie à nouveau sur AUTO et le programme se relance. A peu près 1 minute avant la fin, j'entends le robot qui commence à accélérer. En fait, automatiquement, il va mixer fortement notre soupe pour en faire un velouté.

A 1 minute de la fin, le mixage rapide s'opère automatiquement
A 1 minute de la fin, le mixage rapide s'opère automatiquement

Voilà, le velouté courgette, chèvre et menthe est prêt. J'ajoute quelques gouttes d'huile d'olive et le reste de menthe ciselée. Et j'appelle mes invités à table.

C'est un plébiscite général. Ce velouté de courgette est une réussite totale. Parfumé, assaisonné comme il faut, crémeux, équilibré.

Conclusion sur l'utilisation de CE pour l'entrée :

  1. Au niveau de la recette, vous l'avez vu, c'est quand même un jeu d'enfant. Et le programme est automatique, contrairement au Thermomix TM31 que j'utilise jusqu'ici et qui permet lui aussi de faire des veloutés, évidemment. Mais il faut cuire les légumes d'abord et ensuite lancer le mixage à vitesse rapide.
  2. Au niveau du robot, pas de souci majeur. La programmation est finalement intuitive, le bouchon assez large pour l'introduction d'ingrédients au cours de la recette, le couvercle s'enclenche et se désenclenche facilement. Seul remarque à faire : la cuve est lourde. Même à vide. Pleine, c'est une évidence. Pour cuisiner avec CE, faut avoir des bras en béton. 
Je verse la soupe dans un saladier
Je verse la soupe dans un saladier
Ce velouté est parfaitement fluide et appétissant
Ce velouté est parfaitement fluide et appétissant

Au plat, maintenant. Je sens que ma dinde va faire un tabac

Après ce velouté de courgette qui nous a mis en appétit, j'ai choisi la recette de l'effiloché de dinde aux cacahuètes.

Pour cela, il faut :

  • 500 g de filets de dinde
  • 40 g de beurre de cacahuètes
  • 50 ml de sauce soja
  • 3 oignons doux
  • 2 gousses d'ail
  • 2 cs d'huile d'olive
  • poivre

Comme pour l'entrée, je vais suivre à la lettre l'énoncé de la recette.

Les ingrédients du plat
Les ingrédients du plat
Vidéo de préparation de l'effiloché de dinde
Vidéo de préparation de l'effiloché de dinde

Etape 1 : je pré-cuis les oignons et l'ail

Je place l'ail et l'oignon dans la cuve. J'aurais dû couper en quatre l'oignon (dans la recette, c'est indiqué au niveau de la liste des ingrédients que ces oignons doivent être divisés en quatre morceaux, j'ai zappé).

Avec le programme EXPERT (c'est celui où on choisit soi-même le temps, la vitesse et la température de cuisson), je programme 30 secondes à vitesse 13, sans chauffer. Je vérifie : mes oignons et l'ail ont bien été hachés. Le fait de n'avoir pas coupé les oignons en quatre n'a pas arrêté les lames de CE. Gnac, gnac.

Je rabats l'oignon et l'ail avec une spatule. Je verse un peu d'huile dans la cuve et relance le programme EXPERT pour 2 minutes, vitesse 3 à 130 °C.

 

J'ai mis l'oignon et l'ail, et je règle le robot sur 30 s, vitesse 13 sans chauffer
J'ai mis l'oignon et l'ail, et je règle le robot sur 30 s, vitesse 13 sans chauffer
Je rabats rapidement les oignons et l'ail
Je rabats rapidement les oignons et l'ail

Etape 2 : j'ajoute la dinde

J'ai détaillé ma dinde en morceaux de 3 à 4 cm, je les ajoute alors dans la cuve et je relance le programme EXPERT 3 minutes, vitesse 1A à 100 °C. Je cherche ce que cette vitesse 1A signifie. Je trouve la réponse dans le mode d'emploi du robot qui indique que 1A est une vitesse intermittente pour mélanges très délicats.

J'ajoute la dinde que j'ai détaillé en morceaux
J'ajoute la dinde que j'ai détaillé en morceaux

Etape 3 : je lance le mijotage

Quand les 3 minutes sont écoulées, j'ajoute le beurre de cacahuètes, la sauce soja, le poivre et je lance cette fois le programme MIJOTAGE. Et maintenant, je ne fais plus rien. Le robot mijote, les invités papotent et moi je commence à séparer les blancs des jaunes d'oeufs, pour le dessert... tout en buvant un coup de flotte (ouf, j'ai trouvé à finir la rime en ote). 

Ajout du beurre de cacahuètes
Ajout du beurre de cacahuètes
Je termine avec 50 ml de sauce soja et un peu de poivre
Je termine avec 50 ml de sauce soja et un peu de poivre
Je lance le programme MIJOTAGE. Il y en a pour 30 minutes
Je lance le programme MIJOTAGE. Il y en a pour 30 minutes

La phase MIJOTAGE aura duré 30 minutes. Pendant ce temps, j'ai aussi fait du riz, car il est conseillé dans la recette du livre Magimix (dont l'auteur n'est autre que Sandra Mahut, photographe culinaire et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet) de servir le plat avec. Je ferai ma purée de courgette avec CE dans un second temps.

Voilà, je sers à mes convives l'effiloché avec le riz basmati. Il faut avouer que le résultat est visuellement un peu surprenant. Pas tout à fait ressemblant à l'image du bouquin. Les oignons ne sont pas dorés comme ils devraient. Mon plat à moi tient davantage du gloubiboulga que de l'effiloché. Il est un peu terne. Je le rehausse niveau couleur avec un peu de ciboulette. Ce n'est pas très ragoûtant mais au final, c'est parfumé. L'oignon est trop présent. La prochaine fois, j'en mettrai moins qu'indiqué sur la recette, ou des plus petits, en tout cas. 

Au sortir du mijotage. Ce n'est pas très appétissant visuellement
Au sortir du mijotage. Ce n'est pas très appétissant visuellement
Dans l'assiette, avec un peu de ciboulette et le riz basmati
Dans l'assiette, avec un peu de ciboulette et le riz basmati

Je prépare la purée de courgettes

Pendant que mes invités dégustent le plat (leur première impression était la même que la mienne, une tête bizarre mais c'est pas mauvais), je m'attaque à la purée

La purée, avec les robots cuiseur, c'est l'accompagnement inratable ! Pour la recette que je suis toujours sur le livre Magimix (et que j'ai trouvée dans la partie "Pour bébé"), il me faut  :

  • 500 g de courgettes
  • 500 ml d'eau
  • 120 g de Carré Frais ou Vache qui Rit (j'ai pris le premier)
  • 2 cc de cerfeuil ciselé (je n'avais que du persil)

J'ai épluché les courgettes après les avoir nettoyées (en gardant quand même une languette de peau sur deux, comme à mon habitude). Je les ai coupées en tronçons de 2 cm à peu près. J'ai mis 500 ml d'eau dans le bol de CE. J'ai placé le panier vapeur dans le bol et versé mes courgettes dedans. Je ferme le robot et je lance le programme VAPEUR.

Mes courgettes sont cuites. Je retire le panier, je laisse égoutter et je vide la cuve. J'y replace les courgettes, j'ajoute le fromage frais et le persil. J'ajoute un peu de sel et de poivre tout de même (bébé m'en voudra pas). et je lance le programme EXPERT, 20 secondes, vitesse 15 sans chauffer. Et voilà, c'est prêt !! La purée est un peu liquide (c'est normal, c'est pour bébé) mais elle a un goût merveilleux, simple, direct, sans fioriture. Miam.

Les courgettes cuisent dans le panier vapeur
Les courgettes cuisent dans le panier vapeur
Je place les courgettes cuites dans la cuve avec le fromage, du sel et du poivre
Je place les courgettes cuites dans la cuve avec le fromage, du sel et du poivre
Résultat au bout de 50 secondes de mixage
Résultat au bout de 50 secondes de mixage
Je peux servir ma purée immédiatement
Je peux servir ma purée immédiatement

On passe au dessert ? De la mousse au chocolat, vite fait bien fait !

Page 282 du livre que je suis depuis le départ, je remarque les minicharlottes à la mousse au chocolat. Il est un peu prématuré pour moi de me lancer dans la charlotte, je me contente de la mousse au chocolat. Pour cela, j'ai acheté :

5 oeufs

200 g de chocolat noir

100 g de crème liquide entière

1 pincée de sel

Les ingrédients du dessert
Les ingrédients du dessert
Préparation de la mousse au chocolat
Préparation de la mousse au chocolat

Etape 1 : le blancs en neige

On va commencer par les blancs en neige. J'ai donc au préalable séparé mes blancs et jaunes. Et je place mes blancs dans le bol de Cook Expert, un bol bien nettoyé et sec. J'ajoute une pincée de sel. Je place l'accessoire Batteur à blancs et je lance le programme BLANCS EN NEIGE, qui se trouve dans le menu Boulangerie. 

Je commence à la quatrième recette à nettement me familiariser avec les commandes de CE. Magimix, tu commences à me plaire !!!

On place l'accessoire Blancs en neige sur le couteau du robot
On place l'accessoire Blancs en neige sur le couteau du robot

Etape 2 : la ganache

Je vérifie : les blancs ont l'air bien fermes. Parfait, je les débarrasse dans un saladier. A ce moment là, je remarque que le fond de la cuve contient un peu de blanc encore liquide, non monté. Qui vient donc dans mon saladier avec le reste. Ah, zut.

Bon, on va s'occuper de la ganache chocolat. Je place mon chocolat (que j'ai pris soin de couper en morceaux) dans la cuve nettoyée. J'ajoute la crème et je lance le programme EXPERT (celui dans lequel c'est nous qui travaillons, ou presque), 5 minutes, vitesse 3 à 60 °C. Quand ça sonne, je rabats le mélange et je relance le même programme pour 1 minute.

Les blancs en neige paraissent bien fermes
Les blancs en neige paraissent bien fermes
Chocolat et crème dans le bol, on chauffe 5 minutes, vitesse 3 à 60 °C
Chocolat et crème dans le bol, on chauffe 5 minutes, vitesse 3 à 60 °C

Etape 3 : le mélange des deux

J'ajoute alors les jaunes directement par l'ouverture du bouchon et je prolonge le programme 20 secondes, vitesse 10 sans chauffer. Voilà, notre ganache est prête. Il n'y a plus qu'à la verser dans un saladier, incorporer délicatement les blancs et réserver au frigo au moins deux heures.

Quand je la sors du frigo, je suis un peu déçu. Je la présente tout de même à mes convives. Elle est bonne mais pas très aérienne. Sans doute les blancs qui au final n'étaient pas si fermes que cela. En tout cas, dans le bas du bol, c'est sûr.

Autre remarque que je voudrais faire ici : j'ai lu par hasard dans le mode d'emploi du Cook Expert que pour la préparation des blancs en neige, il valait mieux ne pas mettre le bouchon pour obtenir des blancs plus aérés. Voilà, maintenant, on est au courant !!! 

La mousse est prête. Elle doit aller au réfrigérateur au moins deux heures !
La mousse est prête. Elle doit aller au réfrigérateur au moins deux heures !
La mousse au final, un peu avachie
La mousse au final, un peu avachie

Impressions finales

Voilà, le dîner est terminé. Mon couple d'amis et leur fils sont partis. Je reste seul avec CE, mon robot cuisinier. Il a bien travaillé ce soir. Mais sans trop de bruit. En tout cas, c'est l'impression que j'ai, moi qui ai l'habitude du TM31 et de son niveau sonore de dingue. 

Les recettes sont globalement réussies. A part les blancs en neige, CE a fait parfaitement le job. Et comme premières impressions, à part la cuve un peu lourde (lourde tout court, d'ailleurs),  je retiens qu'il se gère très facilement, une fois le temps d'acclimatation passé. C'est simple, même très simple. J'ai hâte de me frotter à quelques recettes plus élaborées.

Il est tard. Je place le bol, le couvercle, le couteau, le bouchon au lave-vaisselle puisque l'ensemble y passe. Et j'éteins CE.

Produit en rapport avec cet article

16 /20
26 avis
de 648,01 € à 1 199,00 €

Articles en rapport sur Cuistolab

Logo CuistoLab
Choisissez toujours le meilleur pour votre cuisine
CuistoLab n'est pas une boutique et ne vend aucun produit pour la cuisine.
Les avis des utilisateurs sont des opinions subjectives des membres de CuistoLab et non de CuistoLab.