Bienvenue sur Cuistolab ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

5 spécialités locales à déguster sur place

Publié le 20 sept. 2022 par Mathilde et Jérôme
  • Sommaire afficher
  • Allez à Castelnaudary pour déguster un cassoulet
  • Goûtez de succulentes saucisses à Toulouse
  • Rendez-vous au Mans pour manger de véritables rillettes
  • Dégustez un kouign-amann dans le Morbihan
  • Découvrez la piperade au Pays basque

Chaque destination possède ses incontournables. Cela peut être des sites naturels, des monuments historiques ou encore des activités surprenantes. Les spécialités culinaires locales font également la renommée de chaque lieu de séjour. Certains plats sont très connus. D'autres invitent à la découverte et promettent une expérience unique. Vous placez votre prochain voyage sous le signe de la gastronomie ? Je vous conseille de goûter les cinq spécialités suivantes lors de votre séjour.

Allez à Castelnaudary pour déguster un cassoulet

Le cassoulet est un plat à base de haricots blancs secs et de viande. C'est une spécialité occitane. On en rencontre plusieurs variantes dans la région du Languedoc. Les plus connues sont celles de Castelnaudary, de Carcassonne et de Toulouse.

Le cassoulet vient du terme « cassole » qui signifie terre cuite émaillée. Du lard, des saucisses ou de la couenne peuvent être ajoutés aux ingrédients de base en fonction de la région. La recette peut également comporter de la tomate, de la carotte ou du céleri. Le tout est longuement mijoté dans une cassole en terre cuite. D'ailleurs, le cassoulet tient son nom de ce récipient atypique. La longue cuisson d'au moins trois heures permet de faire ressortir le goût de chaque ingrédient.

Le cassoulet de Castelnaudary est préparé à partir de haricots blancs du Lauragais. On retrouve aussi dans la recette les ingrédients suivants :

  • du confit d'oie,
  • du jarret ou de l'épaule de porc,
  • des saucisses ou de la couenne de porc,
  • de la carotte,
  • du poireau,
  • du céleri.

Le ragoût obtenu est très fondant. Vous allez facilement succomber aux saveurs inégalées de ce cassoulet. Si vous vous décidez à acheter un cassoulet de Castelnaudary, accompagnez ce plat du terroir d'un vin rouge du Languedoc. Sélectionnez un vin rouge puissant du Cabardès ou du Fitou. Cette expérience culinaire n'en sera qu'améliorée.

Goûtez de succulentes saucisses à Toulouse

Les touristes viennent à Toulouse pour découvrir le fameux Capitole ou la Basilique Saint-Sernin. On se rend également à Toulouse pour profiter du savoir-faire culinaire de cette ville. Dans la liste des spécialités de la ville, les saucisses de Toulouse sont réellement incontournables.

Ce produit phare du Sud-Ouest de la France est une variété de saucisse crue de couleur rosée. Il se présente sous forme de spirale. Cette présentation est l'une des caractéristiques permettant de distinguer la saucisse de Toulouse. Cette préparation est composée essentiellement de viande de porc issue de la région Sud-Ouest de la France. Elles profitent d'un savoir-faire unique. Le processus de fabrication est assez rigoureux afin de vous assurer un produit authentique.

Cuites seules ou avec des légumes, les saucisses de Toulouse sont savoureuses. Elles entrent également dans la composition du fameux cassoulet de Toulouse. Alors, n'hésitez pas à déguster l'un des plats intégrant ces fameuses saucisses lors de votre séjour dans la région toulousaine. Dans la carte des vins, optez pour un vin rosé comme celui de Fronton ou un vin rouge de type Saint-Joseph.

Si vous venez à en acheter, je vous conseille d'opter pour celles qui sont labellisées « Véritable Saucisse de Toulouse ». Ce label a été mis en place à partir de l'année 2001. Depuis, un cahier des charges bien rempli et très exigeant sur la provenance de la viande régit la fabrication des saucisses. Cela vous permet de savourer des saucisses qui mettent vraiment en valeur les produits du terroir.

Rendez-vous au Mans pour manger de véritables rillettes

Vous serez de passage au Mans le temps d'un week-end ou pour un séjour plus long ? Vous devez absolument goûter aux célèbres rillettes qui font la renommée de cette ville de la Sarthe. Il faut savoir que les premières rillettes ont été préparées à Tours au XVe siècle. Or, Mans en a fait une spécialité à partir du début du XXe siècle.

Les rillettes du Mans sont préparées à partir de viande de porc. Cette dernière sera coupée en morceaux assez gros et cuite à feu doux. La recette ne comprend pas un grand nombre d'ingrédients. On y ajoute seulement du sel et du poivre pour assaisonner la viande après sa cuisson.

Vous pouvez déguster ces rillettes en apéritif dinatoire dans un restaurant au Mans. Des feuilletés ou des quiches agrémentées de rillettes du Mans sont d'ailleurs délicieux. Les rillettes se mangent aussi en entrée avec un bon pain de campagne. Le printemps des rillettes est également une bonne occasion de déguster cette spécialité locale. Cet évènement met à l'honneur le savoir-faire des artisans et des restaurateurs œuvrant dans la production de rillettes. Il est célébré dans toutes les villes de la Sarthe, notamment au Mans. Dans tous les cas, faites l'expérience de déguster de véritables rillettes lors de votre passage dans cette ville.

Dégustez un kouign-amann dans le Morbihan

Le kouign-amann est la star des gourmandises sucrées bretonnes. Il se prépare à partir d'une pâte à pain mélangée avec du sucre et du beurre. La préparation de la pâte et le tourage nécessitent une certaine dextérité. Les artisans bretons en ont fait leur spécialité.

Le kouign-amann est originaire de Douarnenez dans le Finistère. Différentes histoires sont racontées à propos de la naissance de ce délice. Nombreux sont ceux qui accordent la préparation des premiers kouign-amanns au boulanger Yves-René Scordia. En 1860, les acheteurs étaient nombreux dans sa boulangerie. Or, les gâteaux manquaient dans ses vitrines. À cette même période, la farine manquait à travers toute la région. Par contre, le beurre a été produit en très grande quantité. Il réalisait alors sa pâte avec ce qu'il avait sous la main et en incorporant une proportion assez élevée de beurre. Cela lui a permis d'obtenir ce gâteau au beurre croustillant.

Aujourd'hui, on retrouve le kouign-amann dans un grand nombre de boulangeries et de pâtisseries en France. Cependant, les meilleurs sont ceux du Morbihan. D'ailleurs, le trophée d'or a été décerné à Ludovic Tocquet dans le Morbihan pour l'année 2022.

Cette spécialité locale se déguste tiède. Ainsi, elle se pare d'une belle robe caramélisée et de contours bien croustillants. Vous pouvez déguster ce gâteau breton au petit-déjeuner, au goûter ou en dessert. Il s'accompagne d'une boisson chaude comme le thé ou le café. Un verre de cidre brut ou de vin blanc doux s'accorde également à cette préparation sucrée.

Découvrez la piperade au Pays basque

La piperade est un plat emblématique du Pays basque. N'oubliez pas de déguster une bonne piperade lorsque vous serez dans la région. Cette spécialité est préparée à l'aide de différents ingrédients que sont les tomates, les piments, les oignons et l'ail. Pour les piments, ils devront être de deux couleurs différentes. Les verts peuvent être des piments doux gascons ou des piments d'Anglet. Les rouges seront obligatoirement des piments d'Espelette.

Le terme piperade provient de la francisation du basque « piperrada », où « piper » veut dire poivre. D'ailleurs, sa saveur pimentée fait de cette spécialité un accompagnement idéal pour les viandes et les poissons. Vous pouvez également la déguster avec du fromage ou des œufs.

Cet accompagnement se trouve sur toutes les tables des restaurants à Biarritz, à Bayonne ou encore à Bidart. Vous aurez sûrement l'occasion de goûter à ce plat traditionnel lors de votre séjour dans la province du Pays basque.

Les plus lus

Articles en rapport sur Cuistolab

Logo CuistoLab
Choisissez toujours le meilleur pour votre cuisine
CuistoLab n'est pas une boutique et ne vend aucun produit pour la cuisine.
Les avis des utilisateurs sont des opinions subjectives des membres de CuistoLab et non de CuistoLab.