Bienvenue sur Cuistolab ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Monsieur Cuisine contre Miogo ou Lidl contre Boulanger

Publié le 8 avr. 2019 par Mathilde et Jérôme
  • Sommaire afficher
  • À ma gauche, le Monsieur Cuisine Edition Plus
  • À ma droite, le Miogo Maestro
  • La recette du velouté de légumes
  • Le poulet basquaise avec Monsieur Cuisine
  • Le poulet basquaise avec le Miogo Maestro
  • Conclusion générale
  • Comparaison des caractéristiques
  • Comparaison des notes et avis

Voici deux robots cuiseurs de marque distributeur. Le Monsieur Cuisine Edition Plus, vendu exclusivement chez Lidl sous la marque Silvercrest ; et le Miogo Maestro, vendu chez Boulanger. Nous avons décidé de les confronter pour réaliser deux recettes simples : un velouté de légumes et un poulet basquaise. On va voir qui s'en sort le mieux.

Retrouvez aussi en fin d'article les caractéristiques de chaque modèle et les notes obtenues au labo.

Duel au sommet entre à gauche le Monsieur Cuisine venu chez Lidl et à droite le Miogo vendu chez Boulanger
Duel au sommet entre à gauche le Monsieur Cuisine venu chez Lidl et à droite le Miogo vendu chez Boulanger

À ma gauche, le Monsieur Cuisine Edition Plus

Nous avons ce modèle Silvercrest depuis quelque temps au Labo, et je vous invite à aller lire le test complet que nous lui avons consacré. Et vous verrez que ce concurrent direct de l'ancien modèle Thermomix (le TM31) se défend pas mal du tout. C'est un robot cuiseur assez complet, puisqu'il permet en plus du mixage, du broyage, du pétrissage..., de cuire les aliments et notamment à la vapeur grâce à son plateau qui se clipse sur le bol Inox. Le Monsieur Cuisine propose une balance, qui n'est pas intégrée mais qui est disponible au-dessus du bloc moteur. C'est assez pratique. 

Son prix : 229 € dans les magasins Lidl

Le robot Silvercrest de Lidl
Le robot Silvercrest de Lidl
Avec son cuit vapeur
Avec son cuit vapeur

À ma droite, le Miogo Maestro

Vendu dans la chaîne de magasins Boulanger (et sur leur site), le Miogo se distingue du robot Silvercrest par des formes plus arrondies. Le panneau de commande très fonctionnel permet de faire les mêmes choses que son concurrent du jour : cuire, mixer, pétrir. Lui aussi possède un large plateau vapeur, et la balance est pleinement intégrée puisque la pesée se fait dans le bol de cuisson directement. Comme avec le Thermomix TM5, qui lui aussi propose cette fonction. Vous allez voir qu'il est bien noté au labo et nous a fait bonne impression pour un petit robot "accessible" en termes de tarifs...

Son prix : 

Prix de 250,00 € à 559,99 €

Le Miogo Maestro vendu chez Boulanger
Le Miogo Maestro vendu chez Boulanger
Lui aussi propose un large plateau vapeur
Lui aussi propose un large plateau vapeur

La recette du velouté de légumes

Pour comparer l'efficacité de chaque robot, et surtout celle de son mixage, nous préparons exactement la même quantité de légumes pour chacun : carottes, céleri branche, poireau, oignon et pomme de terre. Ces légumes coupés en morceaux vont directement dans le bol cuisson, nous ajoutons de l'eau (1 litre pour 1,1 kg de légumes) et nous lançons la cuisson à 100°C pendant 35 minutes à vitesse 1. 

Quand les légumes sont cuits, nous mixons l'ensemble, pendant une minute, en commençant la vitesse à 5 et finissant à fond, vitesse 10 pour les deux. 

Avec Monsieur Cuisine

Les légumes dans le bol du MC
Les légumes dans le bol du MC
Monsieur Cuisine - en cuisson
Monsieur Cuisine - en cuisson
Monsieur Cuisine - après cuisson
Monsieur Cuisine - après cuisson
Monsieur Cuisine - après mixage
Monsieur Cuisine - après mixage

Avec le Miogo Maestro

Les légumes dans le bol du Miogo
Les légumes dans le bol du Miogo
Miogo - En cuisson
Miogo - En cuisson
Miogo - les légumes sont cuits
Miogo - les légumes sont cuits
Miogo - après mixage
Miogo - après mixage

Résultat

Nous obtenons deux bouillons quasiment sans morceaux de légumes dedans. Le passage à la passoire en atteste, il y a juste un morceau de carotte avec le Silvercrest, et un, aussi, avec le Miogo mais encore plus petit. Le mixage est donc efficace. En goûtant, on se rend compte de l'absence de fibres dans le velouté réalisé avec le Monsieur Cuisine, alors qu'elles restent assez présentes avec le Miogo. 

Monsieur Cuisine - quasi pas de morceaux
Monsieur Cuisine - quasi pas de morceaux
Miogo - pas de morceaux dans la passoire
Miogo - pas de morceaux dans la passoire
Les deux veloutés au final
Les deux veloutés au final

Conclusion 

La puissance de mixage, la forme du bol de cuisson et des lames du couteau mixeur font la différence chez le Monsieur Cuisine de Lidl. Sur ce test-là, il arrive devant le Miogo de Boulanger.

Le poulet basquaise avec Monsieur Cuisine

Cette fois, nous suivons la recette préconisée pour chaque appareil. On ne va pas juger le goût de la recette (même si on vous en dira deux mots quand même), mais davantage le comportement du robot, la facilité d'utilisation, l'efficacité des lames...

Voici la liste des ingrédients nécessaires à la réalisation de la recette de Monsieur Cuisine:

  • 1 oignon
  • 4 gousses d'ail
  • 3 càs d'huile d'olive
  • 50 g de jambon de Bayonne
  • 800 g de tomates pelées en conserve
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron jaune
  • 2 cuisses de poulet
  • 1 càs d'huile végétale

Le principe de la recette est très simple :

  1. on mixe l'oignon, l'ail, on ajoute le jambon et on utilise la touche Saisir disponible sur ce robot pour 3 minutes.
  2. On ajoute les tomates et on mixe 1 minute à vitesse 3.
  3. Ensuite on ajoute la moitié des poivrons taillés en morceaux d'1 cm
  4. On cuit 10 minutes à 95 °C Vitesse 1 et en sens inverse. Le couteau va donc mélanger mais sans trancher les légumes (normalement). 
  5. On ajoute ensuite le reste de poivron et on place les cuisses de poulet rincées dans le cuit vapeur. On applique alors le programme Cuis. Vap. (pour cuisson vapeur) pour 15 minutes.
  6. On réserve la sauce et on fait dorer les cuisses à la poêle 3 minutes côté peau.

Problème

Au moment de la phase 5, quand il s'est agit de cuire le poulet à la vapeur, le robot de Lidl, après un temps de préchauffage normal, nous a indiqué une erreur HHH. Visiblement, soit il n'y avait pas assez de liquide dans le bol pour que la cuisson vapeur puisse se faire, soit le robot a surchauffé à cause de la réalisation du velouté juste avant. Nous avons donc débarrassé la sauce, puis rempli la cuve avec de l'eau bien froide. Comme ça la cuve a refroidi et il y avait une grande quantité de liquide ! La cuisson a donc pu reprendre !

Résultat

Vous l'aurez compris, la cuisson de la viande dans cette recette se fait donc à la vapeur. À la fin des 15 minutes, nos cuisses ne sont clairement pas assez cuites. En revanche, la chair reste tendre, c'est l'avantage de la cuisson vapeur. Pour la durée de cuisson, il faut souvent ajuster les temps donnés dans les recettes et se faire ses propres réglages. La cuisson en deux temps des poivrons est intéressante. La partie plus cuite vient se fondre avec la sauce à la tomate tandis que les moins cuits restent croquants. C'est ce que nous voulions voir : le couteau n'a pas entamé les légumes pendant la cuisson. Le fait que les lames tournent en sens inverse est évidemment une bonne chose.

Conclusion

La recette ne nous a pas convaincu du tout. Faire cuire le poulet à la vapeur dans un premier temps pour le saisir à la poêle ensuite, c'est un peu contraignant. Surtout que le principe du robot, c'est justement de ne pas salir 2 ou 3 casseroles pour réaliser un plat. Cela montre aussi les limites de ce type de robot cuiseur qui ne monte pas en température au-delà de 130°C. On ne peut guère saisir les aliments, ce qu'on peut faire avec ceux qui atteignent les 160°C (le Cook Expert par exemple ou le futur Thermomix TM6). En plus, le bol n'est pas trop étudié pour ça, surtout avec de larges cuisses de poulet. Avec des pilons, c'est déjà plus faisable (voir la deuxième recette). 

L'oignon et le jambon de Bayonne
L'oignon et le jambon de Bayonne
Les tomates qui ne sont pas fraîches dans cette recette
Les tomates qui ne sont pas fraîches dans cette recette
On ajoute les poivrons en deux fois
On ajoute les poivrons en deux fois
La cuisson des cuisses dans le cuit vapeur
La cuisson des cuisses dans le cuit vapeur
Le mélange
Le mélange

Le poulet basquaise avec le Miogo Maestro

Pour la recette avec le Maestro de Boulanger, on va avoir besoin de :

  • 650 g de pilon de poulet
  • 200 g de poivrons rouges
  • 200 g de poivrons verts
  • 300 g de tomates
  • 200 g d'oignons
  • 1 bouquet garni
  • 15 g d'huile d'olive
  • 180 g de vin blanc
  • 1 càc de sel

On retrouve cette fois le principe de tout mettre dans le bol et de laisser le robot s'occuper du reste.

  1. On met les oignons dans le bol et on mixe V6 pendant 5 minutes.
  2. On fait rissoler les oignons Vitesse 2, 4 minutes à 120°C
  3. On ajoute les poivrons découpés en lamelles. On fait mijoter Vitesse 1, en sens inverse, 7 minutes à 100°C.
  4. On ajoute le poulet, le vin blanc et le bouquet garni et on fait mijoter vitesse 1, sens inverse pendant 30 minutes à 100°C. Et c'est tout.

Résultat

Les pilons de poulet ne sont pas du tout abimés par les lames du couteau. Le fonctionnement en sens inverse permet de ne pas hacher les ingrédients. Les lamelles de poivron, elles, sont un peu déchirées, quelques unes hachées. Il faut dire que les poivrons sont plus cuits avec cette recette qu'avec la précédente. 

Conclusion

À part le fait que la sauce soit un peu aqueuse, la cuisson du poulet est parfaite. Le robot travaille seul pendant 30 minutes et on obtient un poulet basquaise vite préparé mais, bien sûr, les pilons n'ont pas été grillés au préalable, donc cela reste un peu bouillu. 

On commence aussi par l'oignon
On commence aussi par l'oignon
Avec de la tomate fraîche et des poivrons
Avec de la tomate fraîche et des poivrons
A la fin de la première cuisson
A la fin de la première cuisson
On ajoute les pilons et le bouquet garni
On ajoute les pilons et le bouquet garni
A la fin de la cuisson
A la fin de la cuisson
C'est bon mais un peu aqueux
C'est bon mais un peu aqueux

Conclusion générale

Pour départager les deux robots sur les deux préparations que nous venons de faire, avec Mathilde on s'est dit qu'un tableau résumant les principaux éléments de ce comparatif serait plus parlant. Alors, voici ce que cela donne :

 Monsieur CuisineMiogo Maestro
Utilisation du tableau de commandes       
Efficacité de mixage (velouté, oignons)       
Rotation du couteau en sens inverse        
Qualité de la recette     

Sur une échelle de 1 à 5 étoiles

Au terme de ce comparatif entre ces deux robots de marque distributeur, notre préférence va davantage au Miogo Maestro. C'est surtout son utilisation ultra simple, son panneau de commandes très pratique et plus direct qui nous séduit. Le Monsieur Cuisine va se révéler plus efficace en termes de mixage, pour obtenir un velouté de légumes parfait. Et pour la recette, même si la qualité du robot n'est pas en jeu, il nous semble que celle du Maestro, même si le résultat est un peu aqueux (trop de vin blanc), est plus aboutie que celle du Monsieur Cuisine, dans laquelle nous avons eu, en plus, un problème de cuisson vapeur. 

Au-delà de la réussite de ce plat, on peut aussi se poser la question de l'utilité d'un robot cuiseur pour du poulet basquaise. Une bonne vieille cocotte peut aussi très bien faire l'affaire et au moins la viande sera saisie. Il faut juste être présent lors de la cuisson car il y a risque que l'ensemble attache. Au moins, le robot permet de remuer la préparation pendant la cuisson. Du coup, on peut faire autre chose...

Comparaison des caractéristiques

Marque
Silvercrest (LIDL)
Miogo
Largeur
47cm
37,7cm
Profondeur
21cm
21cm
Hauteur
38cm
29,5cm
Puissance de chauffe
1 000Watt
1 000Watt
Puissance de mixage
800Watt
500Watt
Vitesse de rotation
5 200Tr/min
7 000Tr/min
Capacité utile du bol
2,2l
2l
T° de cuisson max
130°C
120°C
Balance intégrée
Oui
Oui
Connectivité
Non
Non
Nombre de recettes disponibles
200
>250

Comparaison des notes et avis

Voici dans un premier tableau, les notes obtenues au labo par chaque modèle pour les préparations de base type blancs en neige, sucre glace... et quelques recettes plus élaborées (île flottante, risotto..).

Marque
Silvercrest (LIDL)
Miogo
Blancs en neige
4/ 5
4/ 5
Mayonnaise
2,5/ 5
5/ 5
Pâte à crêpes
3/ 5
5/ 5
Sorbet aux fruits
3,5/ 5
4/ 5
Sucre glace
3/ 5
4/ 5
Ile flottante
2/ 5
5/ 5
Velouté de légumes
4/ 5
4/ 5
Risotto
3/ 5
4,5/ 5

Et voici la note globale obtenue aux tests du Labo Cuistolab, et les avis des utilisateurs :

Marque
Silvercrest (LIDL)
Miogo
Note globale aux tests Cuistolab

14,4 /20

15,8 /20
Les avis des utilisateurs

15 avis

5 avis

Produits en rapport avec cet article

Articles en rapport sur Cuistolab

Logo CuistoLab
Choisissez toujours le meilleur pour votre cuisine
CuistoLab n'est pas une boutique et ne vend aucun produit pour la cuisine.
Les avis des utilisateurs sont des opinions subjectives des membres de CuistoLab et non de CuistoLab.