Bienvenue sur Cuistolab ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.
 
 
 
Robot de cuisine Cooking Chef Gourmet KCC9060S de Kenwood

Avis & prix : Robot de cuisine Cooking Chef Gourmet KCC9060S de Kenwood

Note globale 15,6/20 sur 2 avis de cuistonautes

Robot Cooking Chef Gourmet de Kenwood, le top en pâtisserie

Test publié le 4 déc. 2018 par Mathilde et Jérôme
  • Sommaire du test afficher
  • Place dans la cuisine et dans le placard
  • Ergonomie et facilité d'utilisation
  • Accessoires
  • Utilisation et résultats
  • Nettoyage
  • Décibels
  • Rapport qualité prix
  • Conclusion

Kenwood, tout le monde connaît. Quand on parle de robot pâtissier, la marque anglaise (devenue italienne avec son rachat par Delonghi) vient évidemment en premier dans les esprits. Kenneth Wood, à l'origine de l'entreprise, a imaginé son premier robot dans les années 1950 (qui avait sensiblement le même look qu'aujourd'hui). En 2009, Kenwood mettait sur le marché son Cooking Chef, robot cuiseur dans la lignée des Thermomix. 

La philosophie de la marque Kenwood reste la même : "des produits beaux, solides, faciles à utiliser et à entretenir afin de répondre aux vrais besoins des consommateurs." Pour être beau, il est beau le Cooking Chef. On va maintenant le passer aux tests du labo pour savoir ce qu'il a vraiment dans le bol (ventre)…

L'arrivée du Cooking Chef au labo Cuistolab
L'arrivée du Cooking Chef au labo Cuistolab
Un beau robot Kenwood
Un beau robot Kenwood
Un robot dont le bras est basculant
Un robot dont le bras est basculant

Place dans la cuisine et dans le placard

Bon, je vais essayer de vous décrire par le menu l'ensemble des éléments de ce Kenwood. Vous trouverez en photos tous les accessoires du robot. Dans le Mag, on a fait un récap de tous les robots du marché, avec un tableau regroupant les différentes spécificités de chacun, c'est plus facile pour comparer.

Ce qui est spécifique du Cooking Chef, c'est l'absence de lame directement dans le bol de cuisson. Vous allez voir que cela a des conséquences, notamment sur l'encombrement général du robot. 

Le robot en lui-même

On a déjà affaire à une belle bête. Avec ses 38,5cm de haut (sans accessoire) pour 40cm de longueur, c'est déjà un beau morceau. Sans compter que posé sur le plan de travail, il faut aussi avoir la place de basculer le bras au-dessus du bol. Il n'est pas envisageable par exemple de le placer sous un meuble haut de cuisine, ou sous la hotte de cuisson.

Les accessoires

C'est simple, nous chez Cuistolab, nous les avons mis dans un bac en plastique tellement c'est encombrant. Il faut consacrer un placard entier à ses fouets, batteur, mélanger mais surtout, il faut pouvoir ranger les bols du blender, celui du découpe légume, avec ses grilles, j'en passe et des meilleurs. Si votre cuisine est déjà très encombrée, il va falloir faire du tri. En même temps, avec le Cooking Chef et ses accessoires, vous allez pouvoir vous passer d'un bon nombre d'autres ustensiles. 

Ergonomie et facilité d'utilisation

S'il est un adjectif qui colle au robot Cooking Chef Gourmet de Kenwood c'est évidemment beau, mais plus que ça, il est princier, imposant, du plus bel effet dans une cuisine. 

Son mode de fonctionnement va différer des autres robots cuiseurs classiques type TM5 de Thermomix ou Cook Expert de Magimix. Pourquoi ? Pour la simple raison que ces deux robots parmi les plus réputés du marché intègrent le couteau (pour mixer, mélanger, pétrir…) directement dans le bol. C'est le cas aussi du Companion de Moulinex, du Cook'in de Guy Demarle ou encore du Monsieur Cuisine Plus de Silvercrest (LIDL) que nous venons de rentrer au labo suite à sa réédition nationale.

Le Kenwood reste dans la lignée de ses prédécesseurs non cuiseurs, mais pâtissiers, c'est-à-dire que le robot garde un bras articulé qui se monte et se baisse et qui accueille les fouets et autre batteurs. Donc, pas de lame dans le bol. D'ailleurs, le bol du Cooking Chef atteint en volume totale les 6,7 litres, ce qui en fait le premier des robots testés en capacité. Au niveau du poids, on peut comparer avec les autres modèles :

Poids de la cuve (sans la lame)
Même d'une capacité plus grande que le bol du Cook Expert de Magimix, il reste plus faible en poids

Au niveau de la facilité d'utilisation, je voudrais faire deux remarques importantes :

  • en ce qui concerne l'association des éléments du robot, la pose du bol sur son socle ou le changement de fouet, honnêtement, c'est très simple, cela se fait très bien. Ce qui est plus problématique, c'est l'ajout des caches en plastique qui viennent se clipser sur le bras pour empêcher que la chaleur des vapeurs ne vienne endommager la partie supérieure, et le couvercle du bol, qui n'est pas un couvercle hermétique comme sur le Thermomix, mais là-aussi plutôt un cache à venir positionner sur le bol. Ces deux éléments présentent pour moi un vrai problème. Celui sensé protéger le bras tombe chaque fois qu'on fait fonctionner le bras pivotant. L'autre qui vient sur le bol n'est tenu par rien. Et à chaque manipulation du bras, mieux vaut l'enlever, en fait.
  • en ce qui concerne la manipulation des boutons, normalement rien de compliqué parce que le Cooking Chef Gourmet dispose de deux molettes, l'une de sélection de la température et du temps, l'autre pour la vitesse du mélangeur. Mais j'avoue de vraies difficultés à faire fonctionner correctement le robot. Soit le temps que j'ai indiqué n'est pas pris en compte, soit la température ne monte pas (alors que j'ai choisi une température). Je ne dois pas être très doué. En tout cas, l'interface n'est pas très intuitive. Pourtant, elle est plutôt basique puisqu'il n'y a pas sur ce modèle de recettes enregistrées en pas-à-pas, ou de fonctions compliquées qui demandent une lecture appliquée du mode d'emploi. Bref. On va voir tout ça au moment de cuisiner concrètement.

Accessoires

On vous remontre le bac plastique avec le matos, histoire que vous preniez bien conscience de la masse que cela représente, et encore, ce n'est qu'une partie des possibilités offertes par le Cooking Chef, tant les options disponibles sont légion.

Avec le Cooking Chef

À la base, on va trouver comme accessoires du robot cuiseur de Kenwood :

  • 1 bol Inox de 6,7 litres (3 litres utiles)
  • 1 mélangeur
  • 1 fouet ballon
  • 1 batteur K
  • 1 batteur souple
  • 1 pétrin
  • 1 panier vapeur
  • 1 blender
  • 1 bol multifonctions avec 6 disques (pour râper, couper en rondelles…)
  • 1 balance électronique à part

Vous voyez que c'est très complet ! Comme le Cook Expert, le Cooking accueille un bol spécialement destiné à couper les légumes (râpe, hachoir…), ce qui n'existe pas sur le Thermomix TM5 (et tous les robots qui l'ont pris comme modèle) qui ne peut que hacher avec son couteau 4 lames. 

Le bac plastique avec les accessoires
Le bac plastique avec les accessoires
Le bol Inox de 6,7 l
Le bol Inox de 6,7 l
Avec deux poignées isolées
Avec deux poignées isolées
Les fouets et batteurs
Les fouets et batteurs
Le panier vapeur
Le panier vapeur
Le bol multifonctions
Le bol multifonctions
Avec les disques pour râper et trancher
Avec les disques pour râper et trancher
Le blender
Le blender

En option

Alors là, vous avez le choix des accessoires optionnels. Il y en a pour tous les usages :

  • extracteur de jus
  • nutriblender
  • spiralizer
  • appareil à pâtes fraîches
  • laminoire
  • filières à spaguetti, fettucine, taglioni, trenettes
  • sorbetière
  • hachoir
  • accessoire à brunoise
  • râpe éminceur
  • mini-cuve
  • presse agrume
  • trancheuse
  • centrifugeuse
  • moulin à céréales
  • passoire à fruits et légumes
  • mélangeur délicat

Rien que ça. Là, il faut avouer qu'il y a peu de préparations que vous ne puissiez faire. En même temps, il faut une armoire entière pour ranger tout ça. Et, mine de rien, au prix de base du robot c'est autant qui se rajoute.

Au moment de notre achat du Kenwood, nous avions une offre pour le choix d'un accessoire. Nous avons choisi le presse-agrumes, que nous avons testé par ailleurs. À retrouver dans nos tests de presse-agrumes.

Le presse-agrumes que nous avons choisi comme accessoire
Le presse-agrumes que nous avons choisi comme accessoire
Un presse-agrume que nous avons testé
Un presse-agrume que nous avons testé

Utilisation et résultats

Nous entrons dans le vif du sujet. Pour connaître de fond en comble le Cooking Chef, nous avons multiplié les préparations de base, et les plats un peu plus recherchés, comme nous avons fait avec le Thermomix, le Cook Expert et comme nous le faisons en ce moment au labo avec le Monsieur Cuisine Plus de Lidl.

Pour les préparations de base que tout bon robot cuiseur doit savoir faire, nous avons attribué les notes suivantes, qui montrent que le robot de Kenwood est un excellent appareil de cuisine et qu'il fait jeu égal avec les concurrents du secteur (Thermomix, Magimix).

Les notes obtenues sur les préparations de base
Blancs en neige
Mayonnaise
Pâte à crêpes
Pâte à brioche
Sucre glace
Fromage râpé
Ile flottante
Cuisson vapeur
5/ 5
4/ 5
4/ 5
5/ 5
5/ 5
1/ 5
4,5/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
4/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
4/ 5
4/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
5/ 5
4/ 5
5/ 5
3/ 5
5/ 5
4/ 5
5/ 5
5/ 5
1/ 5
3/ 5
5/ 5

Avec Mathilde, on le trouve particulièrement efficace sur toutes les préparations sucrées. Il ne faut pas oublier qu'il est avant tout un robot pâtissier. Et que l'accessoire pétrin permet de réaliser des pâtes à pain de grande qualité, à l'égal d'un robot pâtissier de la marque ou de la marque Kitchenaid, par exemple. Sur les recettes salées plus élaborées, on va voir que les qualités du Cooking Chef sont rapidement masquées par quelques défauts embêtants.

Le velouté de potimarron

Pour les recettes que nous allons réaliser maintenant, nous avons simplement été sur le site de Kenwood qui en propose des centaines. Il existe également des livres de recettes imaginés spécialement pour le robot Kenwood. Nous n'allons pas spécialement jugé de la qualité de la recette (quoiqu'il faille quand même que ce soit réussi) mais surtout du comportement du robot lors de son exécution. Nous commençons par le velouté de potimarron (dont vous retrouverez la recette dans le Mag).

La première chose à faire est de rissoler l'oignon dans un peu d'huile d'olive. Et voici quelque chose que le Kenwood fait très bien puisqu'il monte en température jusqu'à 180°C et très rapidement. La première partie, qui consiste à cuire les légumes (potimarron et pommes de terre) dans le bol, se passe d'ailleurs très bien. C'est ensuite que ça se gâte. En effet, vous l'aurez compris, une fois le potage de légumes réalisé, il faut le mixer pour obtenir un velouté. Et là, impossible de le faire dans le grand bol en inox, parce qu'il n'y a pas de couteau mélangeur. Il faut transvaser le tout dans le bol du blender.

Au moment de verser dans le plus petit bol, il faut faire attention de ne pas projeter partout du liquide, mais c'est inéluctable, au moment où les morceaux tombent dans la soupe, ça asperge un peu tout. OK. On positionne le blender sur le dessus du robot et on monte progressivement la vitesse. Au niveau du blender, rien à dire, tout se passe très bien. Le velouté est obtenu en moins d'une minute. Seulement, le blender est bien plein. Pas évident de le dégager du haut du robot. Et malgré la présence d'un bec verseur sur ce blender, une partie de la soupe coule à côté de mon saladier.

Oignon et pomme de terre
Oignon et pomme de terre
Ajout des morceaux de potimarron
Ajout des morceaux de potimarron
Après cuisson
Après cuisson
On passe la soupe dans le blender
On passe la soupe dans le blender
Le blender se positionne sur le haut du robot
Le blender se positionne sur le haut du robot
Après mixage
Après mixage
Un très beau velouté de légumes
Un très beau velouté de légumes

La brandade de morue

Voilà un plat de saison et délicieux. Un plat typiquement réalisable au robot cuiseur. Retrouvez la recette dans le Mag, comme précédemment. Je n'ai eu aucune difficulté particulière avec cette préparation. La purée s'obtient grâce au batteur K, qui est très efficace et donne une purée fine et souple. Seules contraintes que je trouve dans l'utilisation du Cooking Chef, ce sont la protection en plastique du bras et le couvercle du bol amovible :

  • quand on remonte le bras pour placer le batteur K, par exemple, le cache plastique tombe.
  • l'ouverture du couvercle n'est pas très commode pour ajouter des ingrédients au fur et à mesure de la recette. Ici, il a fallu ajouter le poisson émietté en cours de réalisation de la purée. Comme j'en mettais à côté, j'ai préféré arrêter le robot, soulever le bras, retirer le couvercle plastique et enfin ajouter ma morue. Il faut alors tout remettre en place, y compris abaisser le bras et relancer le robot.

Vous imaginez bien que ces manip ne sont pas très commodes. Prenez la même réalisation avec le Thermomix, vous appuyez sur un bouton, le couvercle du bol est libéré automatiquement. Vous le placez de côté, vous ajoutez les ingrédients, vous replacez le couvercle et en appuyant sur le bouton, tout repart comme avant. 

Pomme de terre
Pomme de terre
Réglage température et vitesse
Réglage température et vitesse
Mise en place du batteur K
Mise en place du batteur K
Ajout du lait pour la purée
Ajout du lait pour la purée
La morue est pochée dans une casserole
La morue est pochée dans une casserole
Puis émiettée
Puis émiettée
On ajoute le poisson
On ajoute le poisson
La brandade au final
La brandade au final

Pastasotto (risotto avec des pâtes) de poulet champignons

Cette recette réalisée par Mathilde avec le Cooking Chef s'inscrit parfaitement dans les compétences de ce robot. D'ailleurs, en démonstration à la Foire de Paris, quand nous sommes passés sur le stand Kenwood, le chef préparait un risotto. 

La force du Cooking, c'est son mélangeur et le fait qu'il décrive un large mouvement en fond de cuve, une rotation tout à fait adaptée à tous les plats qui demandent à être mélangés longuement et sérieusement. Vous pouvez voir que la recette est une réussite.

La préparation du Pastasotto
La préparation du Pastasotto
Cuisson dans le Cooking Chef
Cuisson dans le Cooking Chef
Le plat final
Le plat final

Blanquette de dinde

Encore un plat qui fait honneur à notre bonne cuisine française, un plat de fin d'automne, parfait pour un dimanche pluvieux. Je vais essayer de résumer mes impressions pour la préparation de cette recette :

  • au départ, comme souvent pour des plats en sauce, il faut mixer les oignons, l'ail et des herbes éventuellement. Un mélange que l'on va faire rissoler ensuite. Avec le Cooking, cette opération ne peut se faire que si on installe sur le haut du robot le module pour hacher et râper. Ce sont des manipulations supplémentaires (et le nettoyage du bol multifonctions en plus) que vous ne faites pas avec le Thermomix, le Magimix ou le Companion de Moulinex car le couteau à lames est directement dans le bol. Donc, éventuellement, vous avez à changer la lame pour mettre ensuite un mélangeur, mais vous n'avez pas à sortir tout un attirail pour simplement couper fin de l'oignon et de l'ail…
  • ensuite, une fois que le mélangeur est installé, et que le plat mijote, le Cooking Chef montre l'étendue de ses qualités. Car nous avons testé de la dinde en effiloché avec le Cook Expert de Magimix, et même si la recette était réussie, les filets de dinde avaient pris cher, car le couteau au fond de la cuve, chargé de mélanger, même à très faible vitesse, entame la viande blanche et a tendance à l'exploser. Avec le Thermomix, on utilise la marche arrière. Les lames du couteau n'étant tranchantes que d'un côté, la viande n'est pas entamée normalement. Mais bon. Cela reste un couteau avec des lames qui remuent. La viande ne s'en sort pas forcément intacte. Le principe du mélangeur qui brasse avec délicatesse du Kenwood est de toutes façons bien meilleur !
Les ingrédients de la blanquette
Les ingrédients de la blanquette
Oignon et ail dans le bol du Kenwood
Oignon et ail dans le bol du Kenwood
Ajout des carottes
Ajout des carottes
La blanquette réalisée avec le Cooking Chef
La blanquette réalisée avec le Cooking Chef
A servir avec du riz par exemple
A servir avec du riz par exemple

Nettoyage

C'est une phase qui n'est pas anodine, le nettoyage. Et pour le robot cuiseur Cooking Chef de Kenwood, c'est un vrai sujet. D'ailleurs, sur le site dédié au Cooking Chef, dans la partie Foire aux questions, on aborde rapidement le nettoyage du robot, en distinguant les éléments susceptibles de passer au lave-vaisselle (bol, couvercle anti-éclaboussures et anti-condensation, kit pâtisserie et bol en verre du blender). Le reste doit se faire à la main. Pour le blender, il est notifié qu'on peut faire comme ce qui est indiqué pour le Thermomix (et ses clones), mettre de l'eau tiède dans le bol avec un peu de liquide vaisselle et lancer à pleine vitesse quelques secondes. 

Vous aurez compris que ce pré-lavage de bol ne peut pas être effectué avec la cuve principale du Cooking. Il faut donc laver à la main au plus vite ou mettre au lave-vaisselle, en sachant que le bol Inox tient une sacré place !!!!

Décibels

Le critère "bruit" peut rapidement s'avérer essentiel dans le choix d'un robot de ce type, censé nous accompagner de longues années en cuisine. Le Cooking Chef ne m'a pas paru particulièrement sonore, contrairement au TM5, qui parfois agresse véritablement les oreilles. Voyons avec les chiffres relevés :

Niveau sonore relevé pour différentes préparations

Sur la glace pilée par exemple, le Cooking est 10 dB moins bruyant que le TM5, ce qui est énorme !

Rapport qualité prix

Le prix auquel vous pouvez espérer acheter ce Cooking Chef Gourmet de Kenwood va dépendre des offres du moment. Dans le prix, souvent, Kenwood propose un accessoire en bonus. Et des accessoires, il y en a. Le choix est vaste ! On peut dire aujourd'hui que ce robot cuiseur très bien équipé se trouve entre 1000 et 1200 €. La qualité Kenwood est là, inutile de le préciser. Le moindre fouet, les accessoires optionnels, tout est bien foutu, bien pensé, de qualité. Mais dans cette gamme de prix, il faut évidemment regarder ce qui se fait ailleurs, bien identifier ses propres besoins et pour quel usage on va véritablement utiliser l'appareil.

Conclusion : 15,5/20

On a aimé
Design qui en impose
Adapté complètement à la pâtisserie
Nombreux accessoires
Température jusqu'à 180°C
Mélangeur efficace pour toutes les préparations qui demandent un brassage doux
On a moins aimé
Encombrement
Pas de possibilité de hacher dans le bol principal
Couvercles plastiques peu commodes

Voici le résultat du test complet du Cooking Chef Gourmet de Kenwood. Et la première chose que vous voulez savoir, c'est si ce robot cuiseur vaut le coup. A-t-il tout bon à nos différents tests et recettes ? La réponse n'est pas tranchée. Comme ; avec les autres modèles déjà testés (Thermomix, Magimix, Moulinex), le Kenwood est parfait pour certaines préparations et moins bien pour d'autres. 

Résumons : il est beau, il est de bonne qualité et bien équipé. Il reste le meilleur selon nous pour toutes les préparations pâtissières. Grâce à son bras qui accueille fouets et batteurs, les mouvements de brassage dans la cuve sont adaptés au travail de la pâte. Même chose, quand il s'agit de mélanger une préparation, faire cuire lentement en remuant le fond de cuve, le mélangeur est parfait. Autre point essentiel : la température, qui atteint 180 °C. Elle permet de saisir les aliments ou de faire un caramel sans problème. Voilà pour la partie positive.

Les défauts que nous avons relevés sont les suivants :

  • une manipulation rendue peu évidente lorsque le robot est équipé du couvercle anti-éclaboussure et du cache anti-condensation. Ils sont nécessaires lors de la cuisson mais aussi ennuyeux dans les manipulations. 
  • pas de possibilité de mixer dans le grand bol. Il faut donc, chaque fois que l'on doit émincer de l'oignon ou mixer une soupe, utiliser le blender. Cela rajoute quelque chose à nettoyer et les transferts de l'une vers l'autre ne sont pas toujours évidents.

Au final, le Kenwood reste un robot cuiseur très bien équipé. Vous pouvez absolument tout faire avec, tant les accessoires (beaucoup en option) sont multiples. Il s'adresse quand même à des cuisiniers avertis car, contrairement au Thermomix TM5 par exemple, vous n'avez pas de recettes à suivre en pas à pas. L'idée que le robot cuisine tout seul est encore moins vraie avec le Cooking Chef. Non, il faut au contraire une certaine maîtrise pour l'utiliser de façon experte. Donc avant de se décider, il faut encore une fois bien s'interroger sur l'usage que l'on compte faire de ce robot cuiseur.


A quel prix : de 1 109,48 € à 1 214,01 €
1 109,48  Port ? Amazon VOIR
1 214,01  Port 31,00 € Cdiscount VOIR
Afficher les 2 offres

Avis des Cuistonautes

4 / 5
Excellent
0%
Très bien
100%
Moyen
0%
Mauvais
0%
Très mauvais
0%
Note par critère
Résultat
4,5
Bruit
3,5
Nettoyage
4,5
Rapport qualité/prix
2,5
Fiabilité dans le temps
4,5
Cooking chef my best friend
Par Wassila, il y a 12 jr et 13 h
Facile
Pratique
Cuisine inratable
Repas équilibrés
Cours gratuits
Bruit au démarrage
Prend de la place
Cher
Recettes longues
Résultat
Bruit
Nettoyage
Rapport qualité/prix
Fiabilité dans le temps

Bonjour, j'ai mon cooking chef depuis quelques mois et je fais mes brioches et également de temps en temps du pain. Pour la brioche ca va , elle monte bien mais parfois elle reste un peu compacte à la dégustation et le pain c'est pareil... je ne sais pas si c'est parce que je ne pétris pas assez longtemps ou trop ? Ou un provle de levure. Je me surpasse et je m'améliore A chaque fois :-)

Pour ajouter votre avis, il vous faut être inscrit et connecté.

Se connecter et ajouter un avis

Et recevez des produits à tester :

En ajoutant 3 avis, vous pouvez participer à la sélection pour recevoir des produits à tester gratuitement chaque semaine. En savoir plus

Où acheter au meilleur prix

Prix Port inclus Stock Délai OffreBoutique
1 109,48  ? ? ? Amazon VOIR L'OFFRE
1 109,48 
Port: ?
Amazon
Dispo: ?
VOIR L'OFFRE
1 214,01  1 245,01 €
Soit 31,00 € de FDP
? ? Cdiscount VOIR L'OFFRE
1 214,01 
Port: 31,00 €
Cdiscount
Dispo: ?
VOIR L'OFFRE

Caractéristiques du produit

La marque Kenwood (sous pavillon italien depuis son passage sous la coupe du groupe DeLonghi), spécialiste des robots pâtissiers, a lancé le robot pâtissier cuiseur Cooking Chef. Après une première version (la version Major ou Premium) dont la température ne dépassait pas 140°C, cette nouvelle mouture du Cooking Chef, le Gourmet, intègre des nouveautés et surtout la possibilité de faire revenir les ingrédients à 180°C. 

Ce qui fait la force de ce Cooking Chef, c'est évidemment la capacité de son bol (6,7L). Grâce au kit pâtisserie, les pains, les brioches et les desserts en général ne lui résistent pas. De nombreux accessoires sont disponibles, qui transforment le robot en blender, hachoir, extracteur de jus, découpe légumes. 

Dimensions du produit
Longueur :40 cm
Largeur :34,5 cm
Poids :18,85 kg
Hauteur :38 cm
Provenance et Garantie du produit
Fabrication :Fabriqué en Chine
Durée de garantie :3 ans
Informations utiles
Capacité totale de la cuve :6,7 ml
Capacité utile de la cuve :3 l
Garantie moteur :à vie
Connectivité : Non
Fonction pulse : Non
Fonction turbo : Non
Différents coloris : Non
Les coloris disponibles :Argent
Fonction nettoyage préenregistrée : Non
Rotation des couteaux en sens inverse : Non
Recettes préenregistrée : Non
Présence d'une application : Non
Mise en veille automatique : Non
Induction : Oui
Présence d'un écran : Oui
Écran LCD : Oui
Écran tactile : Non
Départ différé : Non
Nombre de programme :24
Caractéristiques techniques
Puissance de chauffe :1 500 Watt
Puissance moteur (mixage) :1 500 Watt
Température de cuisson minimum :20 °C
Température de cuisson maximum :180 °C
Nettoyage : Compatibilité lave-vaisselle
Cuve : Oui
Couvercle : Oui
Kit pâtisserie : Oui
Bol du blender : Oui
Accessoires
Nombre d'accessoires de base :13
Nombre d'accessoires en option :17
Panier vapeur : Oui
Plateau vapeur : Non
Couteau : Oui
Batteur : Oui
Fouet ballon : Oui
Mélangeur : Oui
Spatule : Oui
Ustensile pour pétrir : Oui
Couvercle avec ouverture de remplissage : Oui
Gobelet mesureur : Non
Découpe légume : Oui
Livre de recettes : Oui
Balance externe : Oui
Mini-cuve : Oui
Centrifugeuse : Oui
Presse-agrume : Oui
Disque à parmesan, tagliatelles, juliennes, ... : Oui
Trancheuse et râpe : Oui
Moulin à céréales : Oui
Laminoir : Oui
Filières : Oui
Hachoir : Oui
Passoire à fruits et légumes : Oui
Sorbetière : Oui
Blender : Oui
Application de recettes : Non
Pichet : Non
Couvercle anti éclaboussure : Oui
Bol multifonctions : Oui
Extracteur de jus : Oui
L'accessoire à brunoise : Oui
Spiralizer : Oui
Matériaux
Cuve :Inox
Base moteur :Métal
Couvercle :Plastique
Panier vapeur :Inox
Fonctionnalités
Hacher : Oui
Mixer : Oui
Découper en morceaux : Oui
Chauffer : Oui
Faire revenir : Oui
Mijoter : Oui
Cuire à la vapeur : Oui
Fouetter : Oui
Émulsionner : Oui
Pétrir : Oui
Peser : Non
Dorer : Oui
Cuisson douce : Oui
Cuisson sous pression : Non
Résultat de nos tests : Décibels
Décibels sucre glace :74 dB
Décibels glace pillée :83 dB
Décibels cuisson vapeur :60 dB
Recettes testées
Blancs en neige :
Mayonnaise :
Pâte à crêpes :
Pâte à brioche :
Sucre glace :
Fromage râpé :
Ile flottante :
Cuisson vapeur :
Risotto :
Logo CuistoLab
Choisissez toujours le meilleur pour votre cuisine
CuistoLab n'est pas une boutique et ne vend aucun produit pour la cuisine.
Les avis des utilisateurs sont des opinions subjectives des membres de CuistoLab et non de CuistoLab.